SANCTIONNONS LE GOUVERNEMENT ET LE PATRONAT, PAS LES SALAIRES

Contre le pass sanitaire!

L’accès à la vaccination est un acquis social. Avant d’imposer quoi que ce soit à la population, il est urgent de lever les brevets. Le vaccin doit-être dans le domaine public, accessible à tous et gratuit.
L’instauration du pass sanitaire aura des conséquences sur les contrats de travail et les droits des salariés. Les employeurs pourront contrôler la vaccination, en contournant la médecine du travail, avec des répercussions importantes qui pourraient aller de la suspension de salaire, à une mutation ou des licenciements.

Terreur Sanitaire
Ⓒbruno arlequin

Il est inacceptable que des salariés subissent des sanctions dans cette crise sanitaire !
Cette crise sanitaire sert d’excuse au gouvernement pour dériver vers une société sécuritaire et s’en prendre à nos libertés, créant une discrimination entre les « bons » citoyens détenteurs du pass sanitaire et les autres qui perdraient petit à petit leurs droits civiques.

SUD INDUSTRIE se battra : Pour renforcer l’indépendance de la médecine du travail, Pour le respect du secret médical, Contre les sanctions envers les salariés, contre les brevets sur les vaccins ,contre le pass sanitaire.

Lire le détail du communiqué de l’UFSI   en cliquant sur l’image.

ORGANISONS NOUS CONTRE LA PERTE DE NOS LIBERTÉS

Pademie sécuritaire photo Bruno Arlequin
Ⓒbruno arlequin

Le flicage s’installe de plus en plus

Macron vient d’annoncer un nouveau programme de licenciements dans le système de santé au lieu de construire des hôpitaux et d’embaucher du personnel médical. NOUS DISONS NON !

Pendant ce temps les caisses de la sécurité sociale se vident alors que se remplissent les poches des actionnaires mais toujours au détriment des hôpitaux !

L’obligation vaccinale pour l’ensemble de la population, comme le refus de faire tomber les brevets, n’ont rien de mesures sanitaire.

Macron a dit qu’il nous faudrait nous transformer en une bande de délateurs et de délatrices. C’est dans la rue qu’Il faut désormais reprendre nos acquis et nos libertés!

Nous ne laisserons pas l’extrême droite prendre le contrôle des mouvements de résistance.Nous appelons  à ne pas manifester derrière ces menteurs qui à la base  sont contre le droit de manifester, de se syndiquer, de faire grève…

NOUS APPELONS A MANIFESTER LARGEMENT, A DÉMASQUER ET VIRER DE LA LUTTE LES HYPOCRITES DE TOUTES LES ESPÈCES !
Cliquer sur l’image pour lire le détail du communiqué de Sud Industrie Francilien.

BRASERO N°23

Au sommaire

SUD se développe dans les secteurs industriels

Renault Electricity : SUD sera vigilant

CONSEIL SYNDICAL des 10 et 11 juin

MBF, toujours en lutte !

Préparer les futures élections CSE: l’IFESIS met en place une formation spécifique

DS dans les entreprises d’au moins 500 salariés

brasero 23

LES SALARIES DE MBF EN LUTTE SUR UN SITE RENAULT

Salariés MBF à Bercy

Les salariés de la Fonderie ont démontré leur combativité afin de conserver leurs emplois mais aussi leurs outils industriels dans le bassin de Saint-Claude.
Le Président de la République, [] avait fait savoir qu’il porterait une attention particulière sur l’évolution du dossier…
Les salariés venus au Touquet lui rappeler sa soi-disant marque d’intérêt ont été mise en garde à vue comme des voyous.

Les salariés de MBF entendent continuer à  se battre :

Ils se sont  mobilisés à partir de ce jour,  pour une durée indéterminée, sur le site de Renault SOFRASTOCK de Saint-André de l’Eure , pour exiger des volumes et des mesures d’accompagnement pour leurs projets de reprise de la fonderie.

Lire le détail du communiqué de l’intersyndicale des salariés de MBF Aluminium en cliquant sur l’image.

SUD SE DÉVELOPPE DANS LES SECTEURS INDUSTRIELS

Les résultats mesurant la représentativité des organisations syndicales sont tombés.
Ces résultats viennent rappeler la nécessité de renforcer SUD, notamment dans les secteurs industriels, en rejoignant les syndicats déjà constitués et en créant de nouvelles sections là où ne sommes pas implantés. En défendant un syndicalisme de terrain,pragmatique, indépendant…

Avec plus de 39000 voix aux élections pour les secteurs industriels, les syndicats SUD continuent de se développer.

représentativité industrie et chimie

Nous gagnons notre représentativité dans la convention collective du caoutchouc et marquons des points dans de nombreux secteurs.

Plus globalement dans le secteur privé, la présence de SUD-Solidaires est devenue incontournable ; ne comptons que sur nous-mêmes, en tant que salariés pour nous organiser et rejoindre un outil syndical de combat et démocratique, SUD !

Lire le détail du communiqué commun UFSI   SUD Chimie en cliquant sur l’image.

RENAULT ELECTRICITY SUD INDUSTRIE RESTERA VIGILANT

Déclaration UFSI Renault ElectriCity 9 6 21

Renault a engagé des négociations pour un pôle industriel électrique dans les hauts-de-France dans une ambiance de menace éventuelles de fermetures impactant également les sous-traitants.
L’ UFSI a participé à ces négociations avec pour objectifs:

  • la défense et le développement de l’emploi,
  • la reconquête industrielle
  • le refus d’un  accord de compétitivité à proprement dit

Cet accord engage Renault sur des créations emplois, et prévoit l’ouverture dès septembre de négociations.

Nos équipes syndicales SUD seront vigilantes pour que les salariés  ne soient pas perdants.

L’Union Fédérale SUD Industrie sera à leur coté pour empêcher tous reculs sociaux et rappelle:

  • Le respect de la souveraineté des équipes syndicales,
  • la défense d’un réel projet industriel répondant aux besoins sociaux,
  • Le refus de toute concurrence entre tous les salariés.

Lire le détail du communiqué de l’Union fédérale Sud Industrie en cliquant sur l’image.